Pour ne rien manquer

Suivi des étudiants et des étudiantes

  • Salle Nancy et Michel-Gaucher

Un outil de suivi des étudiants et étudiantes au service de la relation pédagogique tuteur-apprenant dans un contexte de FAD asynchrone autoportante

Le Cégep à distance s’intéresse depuis quelques années à la temporalité de l’apprentissage comme cadre structurant servant à prévenir l’abandon et à susciter l’engagement. Dans le cadre d’un projet pilote visant à améliorer la persévérance des étudiants et étudiantes, des tutrices et tuteurs dits « ressources », à temps complet, ont été engagés pour mieux soutenir nos étudiants et nos étudiantes et pour développer des outils pouvant être utilisés par l’ensemble des tuteurs et tutrices contractuels, notamment un outil de suivi des étudiants et étudiantes. 

Dans le contexte pandémique, le Cégep à distance a vu son nombre d’inscriptions-cours augmenter considérablement avec l’arrivée d’étudiants et d’étudiantes n’ayant pas nécessairement fait le choix du modèle asynchrone autoportant et subissant, par le fait même, une perte de repères. Il y avait à ce moment urgence d’optimiser cet outil de suivi des étudiants et étudiantes, pour permettre aux tuteurs et tutrices de mieux cibler leurs interventions dans des moments-clés du parcours d’apprentissage et ainsi faciliter leur accompagnement. 

Lors de cette présentation, nous brosserons d’abord un portrait de l’historique de cet outil de suivi, de sa construction à son intégration dans notre système de gestion pédagogique (COBA Collégial). Par la suite, nous présenterons des exemples d’application concrète de cet outil par une tutrice, et l’impact de son utilisation sur la relation pédagogique avec ses étudiants et étudiantes.

Marie-Michèle Rhéaume

conseillère pédagogique, responsable du secteur du tutorat du Cégep à distance

Anne-Marie Mazé

tutrice-accompagnatrice en gestion et en psychologie au Cégep à distance

Maëlle Beauchemin-Coulombe

chargée de projets au Cégep à distance

100 % à distance : la migration vers des évaluations finales en ligne au Cégep à distance

Le Cégep à distance offre des cours et des services à distance depuis plus de 25 ans, mais les évaluations finales étaient toujours administrées en personne dans des centres de passation d’examen à travers le Québec. Avec la fermeture des centres de passation d’examen, souvent des cégeps partenaires à travers le Québec, le Cégep à distance a dû adapter son approche pour les évaluations finales pendant la pandémie. L’équipe de recherche du Cégep à distance vous présentera cette approche ainsi que quelques constats sur son efficacité. La présentation sera suivie d’un tour de table qui permettra aux participants de partager les approches qu’ils ont privilégiées dans leurs établissements pendant la pandémie.

Mathieu Manh-Chiên Vu

conseiller pédagogique à la recherche au Cégep à distance

Ryan W. Moone

conseiller pédagogique, Service de la recherche et du développement du Cégep à distance

FORCE 3 : stratégies et mécanismes d’analyse et d’utilisation des données d’apprentissage, recueillies par le biais du portail de formation, permettant de les exploiter à des fins pédagogiques

Les environnements numériques d’apprentissage (ENA), dont l’usage s’est largement démocratisé avec la crise sanitaire, en plus de permettre un accès plus facile au savoir pour tous, présentent un nouvel éventail de possibilités pédagogiques. En effet, les données intrinsèquement liées à l’utilisation des technologies du Web ouvrent un nouveau champ des possibles. C’est le cas de la plateforme en ligne Gerermadouleur.ca, qui propose un ensemble de ressources dédiées aux personnes souffrant de douleurs chroniques afin de les aider à mieux les gérer. 

Dans le cadre du développement de cette plateforme, nous avons procédé à une analyse de l’usage de données d’apprentissage, pour proposer de nouvelles offres et fonctionnalités visant à soutenir les apprentissages. Un module de suivi de parcours d’apprentissage a été développé en partenariat avec de potentiels futurs utilisateurs, en suivant une méthodologie de prototypage rapide. De plus, les données d’apprentissage ont été exploitées afin de permettre la mise en place de systèmes d’observation des interactions des utilisateurs avec la plateforme, dans l’optique d’améliorer le fonctionnement du site et les différentes ressources. 

Une structure de collecte et d’exploitation de données utilisant le protocole xAPI a été mise en place. Ces développements nous ont permis de tester des mécanismes et des stratégies d’utilisation, à des fins pédagogiques, des données d’apprentissage recueillies. Plus particulièrement nous pouvons mieux baliser le parcours d’apprentissage de l’apprenant (ici un patient) et suivre le développement de ses compétences d’autogestion.

Isabelle Savard

professeure à l’Université TÉLUQ